Tout ce qu'il faut savoir sur un pulvérisateur de jardin


Divers /

La pulvérisation est juste à la base de tout type de traitements biologiques contre les maladies parasitaires et les insectes, elle peut servir également aux travaux de désherbage. Le pulvérisateur permet d'utiliser la préparation d’un traitement sous forme d’un léger brouillard sur les herbes ou les plantes indésirables. Voici tout ce qu'il faut savoir sur un pulvérisateur dans cet article.

Quel est le rôle d'un pulvérisateur de jardin ?

Un pulvérisateur de jardin sert à traiter une surface efficacement et rapidement en projetant du produit à l'aide d'une lance reliée à un réservoir petit, moyen ou grand. La longueur de la lance avec la longueur du tuyau vous permettent d’atteindre des endroits reculés. Mais, que ce soit un petit pulvérisateur ou un pulvérisateur à dos, il est indispensable de bien savoir l’utiliser. Vous vous rendre sur ce sur pulvérisateurs.fr pour plus d'informations.

Quand utiliser un pulvérisateur de jardin ?

Un pulvérisateur de jardin s’utilise principalement pour le jardinage. Au potager, il vous permet de traiter les plants contre les maladies ou les insectes tandis que dans vos allées, il permet de diffuser de désherbant systémique ou de l'anti mouse. L’idéal est d’avoir deux pulvérisateurs : un réservé uniquement aux produits corrosifs pour le traitement choc comme le désherbage et un autre pour seulement le traitement de vos plantes avec les engrais naturels comme la bouillie bordelaise ou le purin d’ortie.

Comment fonctionne un pulvérisateur manuel ?

Certains pulvérisateurs ont un débit réglable : il suffit juste de tourner la buse afin de diffuser un jeu dispersé ou un jet concentré. Le récipient doit être correctement étanche donc bien fermé afin que la montée en pression soit possible dans la cuve. Il faut visser le bouchon parfaitement puis pomper de bas vers le haut jusqu’à ce qu’une résistance empêche juste le mouvement. Plus il y a de la pression et du volume dans la cuve, plus il y a de l’autonomie d’utilisation.