Comment optimiser la dératisation d’une maison ?


Divers /

Si vous subissez une invasion des rats et n’arrivez pas à vous en débarrasser par des astuces naturelles, il est recommandé de faire appel aux professionnels. Les professionnels peuvent vous aider à débarrasser définitivement votre maison de ses rongeurs : c’est la dératisation. Cette technique permet d’empêcher l’apparition des rats dans vos locaux. Pour être efficace, elle se déroule en 5 étapes. Découvrons-les ici.

Les étapes de la dératisation

La première étape d’une dératisation est la prise de contact avec un professionnel pour un diagnostic. Si vous êtes situé à Cannes ou dans ses environs, vous pouvez faire appel à l’agence Aminsectes. Après le diagnostic, la deuxième étape est l’établissement d’un plan d'action. Il consiste à identifier les nidifications des rongeurs, évaluer le niveau d’infestation et à définir le traitement adéquat. La troisième étape consiste à l’élimination des rats. À cette étape, le dératiseur pose à des endroits stratégiques, des appâts empoisonnés. La quatrième étape consiste à la suppression et au bouchage des moyens d’accès des rongeurs dans la maison. En ce qui concerne la dernière, c’est l’étape de contrôle. L’expert revient vérifier si l’intervention a réussi et reprend le traitement en cas d’échec.

Conseils à adopter pour tenir les rats loin de votre maison

Après l’opération de dératisation, afin d’éviter que les rongeurs ne vous envahissent de nouveau, nous vous proposons quelques conseils pour les éradiquer définitivement. Commencez par boucher les ouvertures et les fissures par lesquelles les rongeurs entrent ou peuvent entrer dans la maison. Sur les soupiraux d’accès à votre cave, les ouvertures des greniers et l’extrémité des canalisations, mettez des grilles. En ce qui concerne vos aliments, conservez-les dans des lieux fermés et inaccessibles aux rats. Aussi, vous devez veiller à ce que votre bac à ordure soit hermétiquement fermé pour éviter la prolifération des rats. Évitez d’accumuler dans votre cave, sous-sol, grenier… des objets. Cela peut constituer un domicile pour les rongeurs.